Votre enfant a-t-il des dons de voyance ?

Parfois, votre enfant peut faire des remarques et autres suppositions qui peuvent vous faire douter concernant, ce qu’on appelle communément, l’existence d’une sixième sens. En effet, vous êtes souvent déstabilisé face à ses propos intuitifs qui sortent parfois du contexte.

Votre enfant a-t-il des dons de voyance ?
Photo by Japheth Mast

Si vous avez remarqué la façon singulière qu’à votre enfant à appréhender les situations du quotidien, vous pouvez vous questionner sur ses potentiels dons de voyance. Pour savoir, si oui ou non, votre enfant possède des capacité de médiumnité, la démarche est relativement simple : l’observation et les interrogations sont de mises.

Peut-être votre enfant possède des dons de médiumnité ?

Avant de commencer à élargir votre champs de recherche, il vous faut définir un profil précis de votre enfant. Effectivement, certains traits de caractères sont de fiables indicateurs sur un potentiel don de voyance. Un enfant très sensible, avec un don particulier que ça soit pour la musique, le sport ou encore l’écriture sera plus à même de développer un don de voyance au cours de sa vie. De plus, certaines angoisses peuvent avoir pour origine ce sixième sens que votre enfant a du mal à comprendre. L’agoraphobie, une hyper sensibilité aux environnements bruyants ou encore la récurrence de cauchemars peuvent en être la manifestation.

Subtilement, vous pouvez questionner votre enfant pour en savoir plus sur sa perception du monde.

Soyez attentif à ses remarques, écoutez-le et surtout prenez-le au sérieux. Lorsqu’il vous fait remarquer qu’il a déjà visité un lieu alors que cela est impossible, essayez de le faire parler pour en savoir plus. De la même façon, lorsque votre enfant parle de votre famille et tout particulièrement des membres qu’il n’a pas connu, il vous faut faire attention aux détails. Ce sont ces détails, si petits soient-ils qu’il ne peut pas les connaître, qui confirmeront son don de médiumnité.

Attention cependant à ne pas les confondre avec vos propres propos. Si votre enfant vous apprend de nouveaux éléments sur vos ancêtres, c’est avec une quasi certitude que vous pourrez avancer sa capacité de voyance.

Concernant un ami imaginaire ou la présence de fantômes, il faut prendre ses affirmations avec précaution. Effectivement, de nombreux enfants ont un ami imaginaire et disent apercevoir des fantômes aux quatre coins de la maison sans pour autant avoir des dons de médiumnité. Il peut s’agir d’une imitation ou d’un récit fantastique qu’il inclut dans sa réalité. C’est une attitude tout à fait normal durant l’enfance, néanmoins si cet ami imaginaire ou ces fantômes s’avèrent être des personnes qui ont existé, votre intuition aura vu juste.

Si votre enfant a certaines caractéristiques de cette liste non-exhaustive, il est fort probable qu’il dispose de dons de voyance. Cependant, de par son jeune âge, il est déconseillé de le pousser à en savoir davantage. En effet, en grandissant, les facultés pourront se développer, disparaître ou se créer. Il ne faut donc pas le brusquer et le laisser découvrir ses capacités et apprendre à les comprendre avant de vouloir les contrôler.

Commentaires